enough

Hier soir, sous l'emprise d'un excellent whisky et tout à ma joie de ces 2 millions de manifestant dans les rues de France, je m'emportais contre ce pisse-froid de pujadas. En effet pour ce monsieur la France, c'est d'abord Paris puis, allez Bordeaux et Marseille; oubliant que pour cette très forte mobilisation des rassemblements importants se déroulaient dans beaucoup de petites villes du pays. Et puis la nuit porte conseille, je ne viendrais pas te pendre par les couilles à Paris, pujadas. C'est bien fait pour ma gueule de vouloir regarder le journal télévisé de la voix de son maître. La prochaine fois je chercherais mes infos sur internet.


Découvrez Aristide Bruant!